Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'Alain

Quel avenir pour les autoroutes ferroviaires ?

16 Février 2012 , Rédigé par AlainG Publié dans #Infrastructures

Dans son rapport annuel, la Cour des Comptes fustige les résultats obtenus par les quelques initiatives de ferroutage qui se sont développées en France. Ci-dessous le texte introductif de ce rapport. Il est fait référence au Grenelle de l'Environnement mais les liaisons mises en place sont d'initiative privée ... Là où on attendrait une implication majeure de l'Etat, celui-ci s'en remet à des entreprises privées qui sont en première ligne ... Même si l'Etat a pu les aider, où est l'impulsion décisive pour modifier fortement les habitudes ? Tant qu'il sera moins coûteux de faire un Perpignan-Luxembourg par la route plutôt que par le fer (en oubliant les questions de sécurité et les coûts d'entretien des infrastructures !), le mouvement ne s'inversera pas. Surtout si les offres de parcours restent aussi limitées.

Si l'on croit vraiment en une politique alternative au camion sur la route, alors il faut se donner les moyens de mettre en oeuvre l'outil industriel adéquate et ne pas simplement attendre tout du privé. C'est peut-être celà aussi une politique publique ...

 

Le Grenelle de l’environnement et l’Engagement national pour le fret ferroviaire, promus par les pouvoirs publics, ont mis l’accent sur les « autoroutes ferroviaires » pour rééquilibrer le transport de marchandises sur longue distance en faveur du rail.
Cette priorité de la politique de développement durable est affirmée alors que le fret ferroviaire continue à décliner en France depuis son apogée historique de 1974, où sa part de marché était deux fois plus élevée qu’aujourd’hui.
Un service d’autoroute ferroviaire achemine par le rail, à un rythme cadencé, des semi-remorques routières. Conçu comme un moyen de délester le réseau routier d’une partie du trafic de poids lourds et de réduire la pollution, il est néanmoins peu développé aujourd’hui en France, à la différence d’autres pays.
La Cour dresse ici un premier bilan de deux autoroutes ferroviaires en France qui ont fait appel à des techniques différentes de celles employées ailleurs en Europe.
Il en ressort que le concept peine à faire ses preuves sur les plans économique et financier.
Les autoroutes ferroviaires ne pourront être une opportunité pour le fret ferroviaire qu’à la condition de démontrer leur capacité à fonctionner à terme sans aide financière publique récurrente.

 

Pour retrouver le rapport voir le lien ici.

 

15/02/2012

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article