Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'Alain

Quel bilan après 30 ans de décentralisation ?

11 Octobre 2011 , Rédigé par AlainG Publié dans #Gouvernance

Quel bilan peut-on établir après près de 30 ans de décentralisations successives ? De gauche comme de droite, tous les politiques aux responsabilités n'ont vu que par cette décentralisation à marche forcée, soi-disant pour le bien des populations, avec la promesse d'une décision au plus près des besoins et sans un arbitrage aveugle parisien.

Certes, les collectivités ont gagné en autonomie décisionnelle et politique mais aussi en charges à assumer, de plus en plus lourdes. Des administrations complètes ont du être créées, si ce n'est de toute pièce tout du moins pour l'essentiel des grands domaines (les routes, la sécurité, l'éducation, l'aspect social ...) pour ne citer que les plus coûteux ...

Ce développement de ces administrations locales a un prix que l'on retrouve aujourd'hui au travers de l'endettement collectif et du nombre de fonctionnaires des administrations locales. Mais à qui la faute ?

 

Sur le terrain, les inéquités entre les régions, entre les départements, entre les communautés urbaines sont de plus en plus criantes. D'un côté les collectivités aux revenus confortables qui offrent une qualité de service élevée et de l'autre des collectivités pauvres qui gèrent tant bien que mal les quelques deniers à redistribuer ... Les populations dans leur grande majorité ont perdu, au-delà des services publics (avec leurs atouts et leurs contraintes), cette solidarité nationale qui permettait d'envisager un même traitement égalitaire du nord au sud du pays, quelque soit le contexte local ou la richesse du territoire. Ceci n'est plus. Pour s'en rendre compte, il suffit de se promener dans des départements voisins comme par exemple les Alpes-Maritimes d'un côté et les Alpes-de-Haute-Provence. Regardez l'action du Conseil Général. D'un côté des routes parfaitement entretenues, des aides aux communes, la mise en place de défibrilateurs dans les coins les plus reculés et de l'autre un entretien minmal du réseau et des investissement locaux limités ... La fracture sociale dans les territoires existe bien mais elle a été créée en partie par ce mouvement de fond qui se voulait au services de populations ...

 

Il y a juste une confusion entre l'objectif et le moyen. Si effectivement il fallait rapprocher la décision du territoire, il fallait le faire par une déconcentration des services, une responsabilisation de la décision des fonctionnaires d'Etat.

 

Alors que toute entreprise normalement constituée ne cherche qu'à croître pour réaliser des économies d'échelle, nous avons sous les yeux le contre-exemple d'un système qui s'est éparpillé. Comment s'étonner alors de démultiplier les coûts collectifs ? Quand on démultiplie les acteurs, c'est une logique comptable ...

 

La réforme qui doit entrer en vigueur en 2014 sur les collectivités locales veut simplifier les échelons de décision mais la question de fond est bien la rationnalisation des coûts pour une même qualité de service. Ce que ne produit pas la RGPP ...

 

11/10/2011

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article