Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'Alain

Les promesses d'un parking solaire ...

25 Décembre 2010 , Rédigé par AlainG Publié dans #Energie

Une information intéressante issue du Moniteur, sur la combinaison de production d'énergie électrique photovoltaïque et un usage de parking, à Strasbourg. Cas d'école ?

 

Laurent Miguet, du bureau de Strasbourg | 21/12/2010 


© Richard FISCHKANDL
Longue de 80 m, la façade solaire crée un événement urbain sans pénaliser la ventilation du parking.

Pari tenu : la mise en route du circuit électrique de la façade solaire du parking UGC Ciné Cité de Strasbourg a bien eu lieu le jour du solstice d'hiver, conformément à la commande passée en août par la Société d'équipement de la région de Strasbourg (Sers).

« 40 personnes et cinq nacelles ont permis de tenir des délais serrés », se réjouit Laurent Rosart, ingénieur travaux chez Wehr (groupe Saint-Gobain) et responsable du chantier de la façade sur rue du parking silo du quartier strasbourgeois de l'Etoile : une opération de 461 000 euros HT, conduite avec Santerne (groupe Vinci Energies) et grâce à la sous-traitance du métallier Hanssen.
La rapidité de la pose s'est doublée d'une prouesse architecturale et technique : la maîtrise d'œuvre pilotée par Jacques Meyzaud a concilié l'exigence de ventilation posée par les pompiers avec l'ambition d'embellir une façade urbaine de 80 m de long, tout en tirant le meilleur parti de son exposition au sud. « Transparente de l'intérieur du parking et opaque de l'extérieur, la façade plissée affirme l'horizontalité de la façade », s'enthousiasme l'architecte. L'effet de rideau repose sur un coefficient de porosité égal à 69 %. Grâce à une inclinaison à 44°, les capteurs photovoltaïques bleu noir approchent de 4 % le rendement optimal, tout en évitant les ombres en toute saison. Les panneaux galvanisés, tournés vers les automobilistes de la route du Rhin, alternent le rouge de l'énergie et le vert de la photosynthèse, selon une combinaison aléatoire.

Entre deux grands projets urbains

« Inauguration pluvieuse, inauguration prometteuse », a commenté le maire Roland Ries, après avoir mis en marche l'installation, qui, lors de ce démarrage, affiche une puissance de 340 Wc, contre 42 000 par beau temps, au solstice d'été. Mais au-delà des moissons énergétiques qui contribueront au plan climat de l'agglomération à hauteur de 38 MWh, l'élu songe surtout aux promesses urbaines confirmées ces dernier jours de part et d'autre du parking, dans un quartier appelé à devenir le centre de l'agglomération transfrontalière : à l'Est, la Sers a choisi Christian Devillers pour l'écoquartier du Danube ; à l'Ouest, Icade est sorti vainqueur de la compétition de promoteurs pour l'achèvement de l'aménagement de la presqu'île Malraux : une opération souvent désignée comme « le projet du mandat », avec la rénovation de 10 000 m2 d'entrepôts des années 30, la transformation d'un silo à grains en cité universitaire et surtout l'érection d'une tour neuve d'une centaine de m de haut.

 

25/12/2010

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article