Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'Alain

Menaces sur le parc de la Courneuve

21 Juin 2015 , Rédigé par AlainG Publié dans #Urbanisme

On pensait ces temps révolus, ceux qui permettaient aux édiles nationales de tout décider au mépris des territoires. Que nenni, grâce au Grand Paris, le gouvernement actuel se croit autorisé encore à décider de construire sur les franges du parc de la Courneuve, avec comme fantasme d'en faire le "Central Park" francilien, après l'avoir grignoté sensiblement ...

Ce fantasme serait-il propre aux Opérations d'Intérêt National ? J'ai le souvenir que de telles ambitions étaient affichées aussi sur l'OIN de la Plaine du Var à l'époque où il y avait encore une ambition d'urbanisme sur cette arrière-cour de Nice. Mais ce n'est pas sous cet angle que je voulais intervenir dans le débat.

Au-delà des questions d'égo du gouvernement actuel, servi par un Roland Castro toujours plus centré sur ses fantasmes constructivistes, c'est bien la question de la propriété intellectuelle de la création des Parcs et Jardins qui est en cause. Si des sites comme Versailles sont de fait préservés, il n'en est rien pour des territoires de banlieue comme la Courneuve. Pourtant ce parc est oeuvre de création de deux grands paysagistes peut-être méconnus mais de talent qui ont créé cet espace aujourd'hui géré avec son statut de "Natura 2000", emportant ainsi un potentiel écologique certain. Je veux rappeler le nom de ces paysagistes chefs de file d'une équipe : Allain PROVOST et Gilbert SAMEL. Leur oeuvre paysagère ne bénéficie ainsi d'aucune forme de protection, au même titre que les architectes qui eux gardent un droit sur le devenir de leur création. Mais il est vrai que les architectes font dans le dur alors que les paysagistes sont plus dans le vivant avec le végétal comme principal outil.

Les parcs sont-ils pour autant moins utiles ? Ce n'est surement pas vrai, d'autant plus dans des banlieues populaires fortement peuplées.

Alors pourquoi venir chambouler un espace, même sur ses franges, qui commence à peine à prendre toute son ampleur après 40 ans de gestation ? Le ferait-on à Versailles ou à Vaux-le-Vicomte ?

Au-delà de cette question de préservation d'un Parc, c'est bien l'idée de vouloir à nouveau construire des logements sociaux dans une banlieue saturée qui interpelle. N'y a t-il pas d'autres territoires en Ile-de-France qui auraient besoin de ce type de logements, contribuant ainsi à limiter les déplacements domicile-travail ? Car la question est bien là. Mais peut-être que les communes qui pourraient être concernées auraient plus de moyens de rendre ce type de projet impossible … C'est pourtant comme cela que l'on réalise une certaine forme de mixité sociale.

Pour avoir d'autres informations sur ce projet, voir les articles du Monde, de GoodPlanet et du JDD.

21/06/2015

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Stéphane 03/07/2015 14:41

Article intéressant. Envisager de privilégier la construction de logements sociaux face à la préservation d'un parc naturel est critiquable. Ce le serait peut-être moins si ces dits logements sociaux étaient inscrits dans un projet de constructions écologiques. La priorité doit être de concilier urbanisme et protection de l'environnement. Cette préoccupation doit dominer le débat en question.
Cependant, ce qui est gênant dans votre blog, ce sont les pubs. Pour un prix discount, à partir de 70€, vous pouvez disposer d'un blog mieux présenté, sans pub, réservé à la défense de vos idées. Je suis développeur web et on peut en discuter. N"hésitez pas à me contacter à mon adresse mail. Stéphane